Le contenu auquel vous essayez d'accéder est uniquement disponible pour les membres abonnés. Pour vous abonner, cliquez ici.

Les scientifiques musulmans -EP17- Ibn al-Baitar

Abu Mohammad Ibn al-Baitar (ou Abu Muhammad Abdallah Ibn Ahmad Ibn al-Baitar Dhiya al-Din al-Malaqi) (ابن البيطار), né à la fin du xiie siècle dans la province de Malaga et mort en 1248 à Damas, est un médecin et botaniste arabe.

Ibn al-Baitar est né à la fin du xiie siècle (vers 1190 ou 1197) dans la province de Malaga (probablement à Benalmádena). Son père, vétérinaire, lui transmet le goût des sciences naturelles.

Il étudie auprès de Abu Bakr Ahmad an-Nabati à Séville où il commence une collection de plantes. Il émigre vers 1220 au Proche-Orient en passant par l’Afrique du Nord. Il séjourne en Anatolie en 1224 et en Syrie. Il s’établit ensuite au Caire où il est nommé par le sultan botaniste en chef de l’Égypte. Il étudie les propriétés médicinales des plantes et fait de nombreux voyages de recherches avec ses élèves.

Ibn al-Baitar fait paraître plusieurs travaux où il rassemble les connaissances pharmaceutiques de son temps, notamment son ouvrage Kitāb al-Ǧāmiʿ li-mufradāt al-adwiya wa-l-aġḏiya (que l’on peut traduire par Livre des médicaments et des aliments simples).

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE