La vie de l’imam Ja’far As-Sâdiq

Abû ‘Abdillâh Dja‘far ben Muhammad as-Sâdiq, fils de l’imam Muhammad al-Bâqir, fils de Zayn Al-‘Abidîn, fils d’al-Hussein, le fils de ‘Ali Ibn Abî Tâlib, Dja‘far est né à Médine le huitième jour de ramadan en l’an 83 H. Sa mère était la fille d’al-Qâssim, dont le grand-père était Abû Bakr as-Siddiq.

Dja‘far est le VIe imam vénéré des chiites duodécimains et le Ve des ismaéliens. Il était cependant pour tous les musulmans sunnites, un homme pieux versé dans le hadith et le fiqh. Il vécut à l’écart de toutes les insurrections des ‘Alides survenues à son époque. Il avait acquis une grande renommée grâce aux enseignements remplis de sagesse qu’il dispensait. Lors de la révolution abbasside, Dja‘far as-Sâdiq serait resté indifférent. Il est le fondateur présumé de l’école de droit musulman chiite dite « al-madhhab al-dja‘farî. »

Le présent film met l’accent sur le pacifisme de Dja‘far as-Sâdiq ainsi que sur sa grande érudition qui lui a valu l’estime de tous les grands oulémas de son temps et à leur tête Abû Hanîfa.

Durant sa vie, il vit passer les cinq derniers omeyyades et la prise du pouvoir par les abbassides. Il est mort pendant le règne du deuxième abbasside al-Mansûr. Dja‘far as-Sâdiq est mort à l’âge de 63 ans et est enterré à Médine au cimetière d’al-Baqî‘.

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE